Accueil Informatique Parler disparaît suivant la suspension de AWS

Parler disparaît suivant la suspension de AWS

Temps de lecture :2 min

La plateforme de médias sociaux Parler est désormais hors ligne après qu’Amazon Web Services ait suspendu le site, affirmant qu’il manquait de modération dans son contenu.

The Hill rapporte que le site de médias sociaux Parler a été mis hors ligne après que son compte d’hébergement ait été suspendu par Amazon Web Services qui a affirmé que le site ne modérait pas suffisamment le contenu de sa plateforme.

Dans un courriel adressé à Parler, Amazon a déclaré : « Récemment, nous avons constaté une augmentation constante de ces contenus violents sur votre site web, qui violent tous nos conditions. Il est clair que Parler ne dispose pas d’un processus efficace pour se conformer aux conditions de service de l’AWS ».

Le courriel ajoute : « Il semble également que Parler essaie toujours de déterminer sa position sur la modération du contenu. Vous supprimez certains contenus violents lorsque nous ou d’autres personnes vous contactons, mais pas toujours de manière urgente ».

Le PDG de Parler, John Matze, a déclaré récemment que le site pourrait être hors ligne jusqu’à une semaine alors qu’il recherche un nouveau fournisseur d’hébergement web. S’adressant à Fox News tôt dimanche, M. Matze a déclaré :

It would put anybody out of business. I mean, this — they could destroy anybody. If they did this to any app, any company, it would completely destroy them.

And we’re going to try our best to get back online as quickly as possible, but we’re having a lot of trouble, because every vendor we talk to says they won’t work with us, because, if Apple doesn’t approve and Google doesn’t approve, they won’t.

Parler a également été retiré de l’App Store d’Apple et du Play Store de Google. Amy Peikoff, responsable de la politique de Parler, a déclaré à la Fox & Friends Weekend :

We’re not necessarily being singled out by those tech companies, but certainly by the people who have been putting pressure on them and, in fact, we think we’re being set up in a lot of ways because in looking at some of the content, these are accounts that have been created two days ago and they have few pieces of content and some of them are parodies of what you would think a right-wing inciter of violence would be.

Mme Peikoff a ensuite expliqué ce qu’elle a appelé une « question cruciale » concernant la poursuite des activités de Parler, en déclarant « Voulons-nous que tout le contenu mis en ligne, chaque élément soit scanné à la recherche de « contenu répréhensible », comme ils l’appellent, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et également retiré sans procédure régulière s’il est signalé par un algorithme parce que cela semble être la norme à laquelle on dit à Parler que nous devons adhérer ?

Inscrivez-vous sur Uncover Truth gratuitement : S’inscrire

Source : Breitbart

Uncover Truth
Author: Uncover Truth

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

POPULAIRE

Commentaires Récents